Surprises précoces : les plantes de jardin du mois de février

Surprises précoces : les plantes de jardin du mois de février

L’histoire des surprises précoces

Pour ceux qui sont trop impatients de faire revivre leur jardin, les surprises précoces telles que le noisetier (Corylus avellana Concorta), l’arabette (Arabis), la primevère des jardins (Primula aucalis) et l’aubriète (Aubrieta) peuvent s’avérer fort utiles. Non seulement elles fleurissent très tôt, mais en plus, l’arabette et la primevère se couvrent encore une fois de fleurs quelques mois plus tard. Le noisetier offre à son public un joli décor de verdure qui perd de sa couleur en automne pour mieux revenir, en hiver, avec de belles branches ondulées. Ainsi, ces plantes de jardin ont des surprises à offrir pour le printemps, mais aussi pour tout le reste de l’année. 

Origine

Toutes les surprises précoces fleurissent tôt dans l’année et sont originaires du continent européen. L’arabette provient du Caucase, la primevère des jardins est une vraie fleur des Alpes, et l’aubriète pousse surtout dans les régions montagneuses de l’Europe du Sud, entre les rochers et cailloux. Le noisetier, quant à lui, côtoie l’homme depuis des siècles déjà. On l’apprécie en effet pour ses fruits, mais aussi pour toutes les propriétés spirituelles et protectrices qui lui ont été attribuées. 

Assortiment au choix

Noisetier

Le noisetier est souvent vendu sous forme de noisetier tortueux. Ses branches particulières en tire-bouchon ont un bel aspect et leur bois se recouvre de guirlandes jaunes pleines de fleurs. Ce n’est qu’après la floraison qu’apparaissent les feuilles vert pâle, un peu crêpues. Comme le noisetier fleurit lentement, on le greffe sur le tronc inférieur d’un noisetier commun qui lui sert alors de moteur auxiliaire. Le noisetier tortueux peut atteindre 2 à 3 mètres de haut. 

Primevère des jardins

La primevère des jardins produit de solides feuilles vert clair et de joyeuses fleurs qui peuvent être blanches, de couleur pastel, ou encore d’une couleur très vive telle que le rouge ou le violet. Il en existe également à deux couleurs. La primevère pousse jusqu’à 10-15 cm de haut et s’étale sur environ 20 cm, avec un cœur jaune qui attire les insectes. Les primevères comptent parmi les premières plantes qui fleurissent en début d’année, elles redonnent donc une belle couleur aux jardins et aux terrasses. Elles apprécient d’être un peu à l’abri. On peu les planter aussi bien dans des bacs qu’en pleine terre et dans des jardins de rocaille.

Aubriète

L’aubriète, vivace, est une plante tapissante robuste qui pousse également bien en bac. Elle peut être bleue, mais aussi violette, mauve, rose-violette ou blanche. Elle apprécie particulièrement les emplacements secs et chauds et pousse très bien dans les jardins de rocaille, autour des petits murs et entre les pavés. Elle ne dépasse pas les 10-15 cm, préférant se développer en largeur (pour atteindre les 60 cm au maximum). 

Arabette

L’arabette se vend le plus souvent dans des teintes violettes. La variété la plus courante est l’Arabis caucasica, mais elle se décline en de nombreuses nuances qui affichent toutes une couleur ou des feuilles légèrement différentes. Comme dans la nature, l’arabette privilégie les sols plutôt pauvres et les emplacements lumineux. Elle se combine parfaitement avec l’aubriète : les couleurs se mettent en valeur mutuellement et le tapis qu’elles forment annonce de façon joyeuse le retour des jours plus cléments. Les dimensions de l’arabette sont comparables à celles de l’aubriète.

Conseils de soins

  • Toutes les surprises précoces apprécient le soleil, même si elles supportent aussi les endroits semi-ombragés. 
  • Pour toutes ces espèces, le sol doit permettre un bon écoulement de l’eau et les plantes en pots ou en bacs ont besoin de plus d’eau que celles qui poussent en pleine terre. 
  • Plantez-les à bonne distance les unes des autres : les aubriètes, les primevères et les arabettes doivent pouvoir s’étaler en largeur et le noisetier a besoin de place tout autour pour développer ses branches ondulées. 
  • Le noisetier a besoin d’un peu plus d’eau que les plantes tapissantes. 
  • L’arabette et l’aubriète doivent être soigneusement taillées après la floraison pour faciliter le développement de nouvelles fleurs ; quant au noisetier et à la primevère, il suffit de les débarrasser de leurs parties mortes. Une taille trop drastique risque de supprimer les boucles du noisetier. 

Consultez aussi nos autres fiches:

Comment faire un bon semis?

Au printemps, tout sort du sol. C’est le temps par excellence pour la croissance végétale, même si nous avons été plutôt déçus par les dieux du climat en ce début de mai.

Plus....
Saints de glace : nous pouvons ressortir nos fleurs!

Enfin ! Après les Saints de glace (11-14 mai), tout risque de gel nocturne devrait être définitivement derrière nous. Cela veut dire que nous pouvons sortir nos plantes en pots ainsi que nos jeunes pousses l'esprit tranquille.

Plus....
Vive le géranium en pot ! (Pelargonium)

Ce sont des plantes reconnaissantes, qui fleurissent extrêmement longtemps. Il existe de nombreuses variétés et tailles de géranium. Il y a des géraniums de pleine terre et des géraniums en pot.

Plus....
Plantes de salle de bains : plantes d’intérieur pour le mois de mai

Toutes les plantes de salle de bains apprécient l’ombre, la chaleur et une forte humidité – ces mêmes conditions qui règnent dans votre salle de bains.

Plus....