Surprises précoces : les plantes de jardin du mois de février

Surprises précoces : les plantes de jardin du mois de février

L’histoire des surprises précoces

Pour ceux qui sont trop impatients de faire revivre leur jardin, les surprises précoces telles que le noisetier (Corylus avellana Concorta), l’arabette (Arabis), la primevère des jardins (Primula aucalis) et l’aubriète (Aubrieta) peuvent s’avérer fort utiles. Non seulement elles fleurissent très tôt, mais en plus, l’arabette et la primevère se couvrent encore une fois de fleurs quelques mois plus tard. Le noisetier offre à son public un joli décor de verdure qui perd de sa couleur en automne pour mieux revenir, en hiver, avec de belles branches ondulées. Ainsi, ces plantes de jardin ont des surprises à offrir pour le printemps, mais aussi pour tout le reste de l’année. 

Origine

Toutes les surprises précoces fleurissent tôt dans l’année et sont originaires du continent européen. L’arabette provient du Caucase, la primevère des jardins est une vraie fleur des Alpes, et l’aubriète pousse surtout dans les régions montagneuses de l’Europe du Sud, entre les rochers et cailloux. Le noisetier, quant à lui, côtoie l’homme depuis des siècles déjà. On l’apprécie en effet pour ses fruits, mais aussi pour toutes les propriétés spirituelles et protectrices qui lui ont été attribuées. 

Assortiment au choix

Noisetier

Le noisetier est souvent vendu sous forme de noisetier tortueux. Ses branches particulières en tire-bouchon ont un bel aspect et leur bois se recouvre de guirlandes jaunes pleines de fleurs. Ce n’est qu’après la floraison qu’apparaissent les feuilles vert pâle, un peu crêpues. Comme le noisetier fleurit lentement, on le greffe sur le tronc inférieur d’un noisetier commun qui lui sert alors de moteur auxiliaire. Le noisetier tortueux peut atteindre 2 à 3 mètres de haut. 

Primevère des jardins

La primevère des jardins produit de solides feuilles vert clair et de joyeuses fleurs qui peuvent être blanches, de couleur pastel, ou encore d’une couleur très vive telle que le rouge ou le violet. Il en existe également à deux couleurs. La primevère pousse jusqu’à 10-15 cm de haut et s’étale sur environ 20 cm, avec un cœur jaune qui attire les insectes. Les primevères comptent parmi les premières plantes qui fleurissent en début d’année, elles redonnent donc une belle couleur aux jardins et aux terrasses. Elles apprécient d’être un peu à l’abri. On peu les planter aussi bien dans des bacs qu’en pleine terre et dans des jardins de rocaille.

Aubriète

L’aubriète, vivace, est une plante tapissante robuste qui pousse également bien en bac. Elle peut être bleue, mais aussi violette, mauve, rose-violette ou blanche. Elle apprécie particulièrement les emplacements secs et chauds et pousse très bien dans les jardins de rocaille, autour des petits murs et entre les pavés. Elle ne dépasse pas les 10-15 cm, préférant se développer en largeur (pour atteindre les 60 cm au maximum). 

Arabette

L’arabette se vend le plus souvent dans des teintes violettes. La variété la plus courante est l’Arabis caucasica, mais elle se décline en de nombreuses nuances qui affichent toutes une couleur ou des feuilles légèrement différentes. Comme dans la nature, l’arabette privilégie les sols plutôt pauvres et les emplacements lumineux. Elle se combine parfaitement avec l’aubriète : les couleurs se mettent en valeur mutuellement et le tapis qu’elles forment annonce de façon joyeuse le retour des jours plus cléments. Les dimensions de l’arabette sont comparables à celles de l’aubriète.

Conseils de soins

  • Toutes les surprises précoces apprécient le soleil, même si elles supportent aussi les endroits semi-ombragés. 
  • Pour toutes ces espèces, le sol doit permettre un bon écoulement de l’eau et les plantes en pots ou en bacs ont besoin de plus d’eau que celles qui poussent en pleine terre. 
  • Plantez-les à bonne distance les unes des autres : les aubriètes, les primevères et les arabettes doivent pouvoir s’étaler en largeur et le noisetier a besoin de place tout autour pour développer ses branches ondulées. 
  • Le noisetier a besoin d’un peu plus d’eau que les plantes tapissantes. 
  • L’arabette et l’aubriète doivent être soigneusement taillées après la floraison pour faciliter le développement de nouvelles fleurs ; quant au noisetier et à la primevère, il suffit de les débarrasser de leurs parties mortes. Une taille trop drastique risque de supprimer les boucles du noisetier. 

Consultez aussi nos autres fiches:

Tailler les plantes en mars

Le mois de mars marque le début de la nouvelle saison de jardinage. Attrapez votre sécateur et coupez le dernier bout d’hiver. Vous pouvez déjà tailler toutes sortes de plantes, d’arbres et d’arbustes même s’ils produisent déjà de jeunes pousses. N’hésitez pas, car la taille donne des fleurs ! Donnez-leur aussi par la même occasion de l’engrais spécial et vous aurez bientôt une explosion de parfums et de couleurs dans votre jardin.

Plus....
La fièvre du printemps? Présemez!

Le printemps approche à grands pas. La saison du jardinage aussi. Mais il faut tout de même attendre encore un peu avant de crier victoire. Les mois de mars et d’avril peuvent encore nous réserver quelques orages, pluies et gels nocturnes. Peu importe, vous pouvez déjà vous réjouir d’une belle saison fleurie dans votre jardin (potager) en présemant des légumes, herbes aromatiques et fleurs annuelles sur le rebord de votre fenêtre.

 

Plus....
Des Viburnums hauts en parfums et en couleurs

Vous êtes heureux de voir l’hiver toucher à sa fin, tant votre jardin vous a paru vide, triste et gris ? Alors prenez dès maintenant les dispositions pour pouvoir profiter d’un beau jardin l’hiver prochain. Mars est un très bon mois pour planter des haies et des buissons, qu’il s’agisse de roses ou de framboises. Nous vous conseillons tout particulièrement de jeter un œil à l’assortiment de Viburnums dans notre centre de jardinage de . Le Viburnum (dont le nom signifie « boule de neige ») est un magnifique arbuste qui reste toujours vert, qui colorera et parfumera votre jardin même en hiver.

Plus....
La biodiversité au jardin

En janvier, la Marche pour le climat à Anvers a battu tous les records de participation. Le samedi 10 mars également, une Marche pour le climat a été organisée à Amsterdam. Il est clair qu’on trouve dans ce mouvement beaucoup de gens qui se soucient de l’environnement et de la nature. C’est en effet une question très importante : partout dans le monde, la flore et la faune souffrent. Que vous fassiez ou non partie des manifestants, vous pouvez vous aussi apporter votre pierre à l’amélioration de la biodiversité à partir de votre jardin.

Plus....