Le jardinage dans un sol argileux

Le jardinage dans un sol argileux

La création et l'entretien d'un joli jardin dépendent fortement de leur base. Si vous voulez que vos plantes et buissons, mais aussi vos bulbes et (petits) arbres, puissent fleurir de façon optimale, il vous faudra tenir compte de leur emplacement (soleil, mi-ombre ou ombre) et du type de sol que vous avez dans votre jardin. Que faire si votre terre est argileuse ?

Avantages et inconvénients d'un sol argileux

Un sol argileux est en principe fertile mais difficile à travailler car ses particules collent entre elles et retiennent beaucoup l'eau. Pour planter ou diviser une plante – et la période actuelle se prête bien à ce genre de travaux – vous devez donc vous armer de force. Il faut aussi compter avec des flaques d'eau s'il pleut longtemps, mais en même temps, si l'argile est sèche, il est difficile de la réhydrater correctement. Il est donc recommandé d'améliorer la structure d'un tel sol.

3 conseils pour améliorer un sol argileux

  1. Mélangez la couche supérieure du sol avec une bonne quantité de compost, de fumier organique ou de terreau de feuilles. Faites-le de préférence au printemps ou en automne, et pour chaque plante ou buisson que vous plantez dans votre jardin.
  2. Ne marchez pas sur le sol lorsqu'il est mouillé, car vous risquez de le compacter. Vous pouvez essayer de casser les grosses mottes d'argile à l'aide d'une pelle ou d'une bêche.
  3. S'il ne pleut pas pendant une longue période, la couche supérieure peut sécher assez pour former une croûte dure. La pluie ne fera que couler sur elle au lieu d'y pénétrer. Évitez cela en y apportant au printemps une couche de mulch faite d'écorce de bois ou d'une autre matière organique telle que le compost. Vous pouvez aussi planter quelques plantes couvrantes pour éviter que le sol ne sèche. Utilisez par exemple du lamier (Lamium), du fraisier jaune (Waldsteinia), des pervenches (Vinca) ou des bergénies (Bergenia).

15 plantes adaptées à un sol argileux

  • acanthe
  • bergamote (Monarda)
  • lis d'un jour (Hemerocallis)
  • polémoine bleue (Polemonium)
  • anémone du Japon
  • rose de Noël (Helleborus)
  • campanule (Campanula)
  • eupatoire chanvrine (Eupatorium)
  • aconit
  • rose ou pivoine
  • dauphinelle (Delphinium)
  • digitale pourpre (Digitalis)
  • alchémille
  • grande astrance
  • échinacée (Rudbeckia)

Consultez aussi nos autres fiches:

Recensement des papillons et conseils pour leur faciliter la vie

Qui n’est pas ravi de voir un beau papillon ? Malheureusement, tout comme les abeilles, ces délicats insectes ont la vie dure. 7 conseils pour aider les papillons dans son jardin.

Plus....
La pyrale et autres parasites du buis

On a d’abord eu droit à la maladie du buis, et voilà qu’à présent, la vorace pyrale du buis l’a rejointe. De l’Angleterre à la France : les jardiniers y sont partout confrontés. Que faire pour sauver son buis... ou pour le remplacer s’il n’y a plus rien à faire ?

Plus....
9 astuces pour l’eau dans le jardin

Cet été est exceptionnellement sec. Les plantes pendent mollement et leurs fleurs flétrissent plus rapidement, le gazon se couvre de taches brunes. Les oiseaux et autres petits animaux sont, eux aussi, souvent avides d’un peu d’eau. En même temps, on nous demande d’utiliser ce précieux élément avec modération. Voici neuf conseils pour garder votre jardin aussi « vivant » que possible.   

Plus....
Couvrez votre jardin de rose

Il est depuis quelque temps déjà LA couleur tendance dans la mode comme dans la décoration d’intérieur : le rose romantique. Mettez votre jardin et votre terrasse au goût du jour avec les plantes de jardin et en pots aux fleurs rose bonbon. En voici déjà une sélection !

Plus....