Le jardinage dans un sol argileux

Le jardinage dans un sol argileux

La création et l'entretien d'un joli jardin dépendent fortement de leur base. Si vous voulez que vos plantes et buissons, mais aussi vos bulbes et (petits) arbres, puissent fleurir de façon optimale, il vous faudra tenir compte de leur emplacement (soleil, mi-ombre ou ombre) et du type de sol que vous avez dans votre jardin. Que faire si votre terre est argileuse ?

Avantages et inconvénients d'un sol argileux

Un sol argileux est en principe fertile mais difficile à travailler car ses particules collent entre elles et retiennent beaucoup l'eau. Pour planter ou diviser une plante – et la période actuelle se prête bien à ce genre de travaux – vous devez donc vous armer de force. Il faut aussi compter avec des flaques d'eau s'il pleut longtemps, mais en même temps, si l'argile est sèche, il est difficile de la réhydrater correctement. Il est donc recommandé d'améliorer la structure d'un tel sol.

3 conseils pour améliorer un sol argileux

  1. Mélangez la couche supérieure du sol avec une bonne quantité de compost, de fumier organique ou de terreau de feuilles. Faites-le de préférence au printemps ou en automne, et pour chaque plante ou buisson que vous plantez dans votre jardin.
  2. Ne marchez pas sur le sol lorsqu'il est mouillé, car vous risquez de le compacter. Vous pouvez essayer de casser les grosses mottes d'argile à l'aide d'une pelle ou d'une bêche.
  3. S'il ne pleut pas pendant une longue période, la couche supérieure peut sécher assez pour former une croûte dure. La pluie ne fera que couler sur elle au lieu d'y pénétrer. Évitez cela en y apportant au printemps une couche de mulch faite d'écorce de bois ou d'une autre matière organique telle que le compost. Vous pouvez aussi planter quelques plantes couvrantes pour éviter que le sol ne sèche. Utilisez par exemple du lamier (Lamium), du fraisier jaune (Waldsteinia), des pervenches (Vinca) ou des bergénies (Bergenia).

15 plantes adaptées à un sol argileux

  • acanthe
  • bergamote (Monarda)
  • lis d'un jour (Hemerocallis)
  • polémoine bleue (Polemonium)
  • anémone du Japon
  • rose de Noël (Helleborus)
  • campanule (Campanula)
  • eupatoire chanvrine (Eupatorium)
  • aconit
  • rose ou pivoine
  • dauphinelle (Delphinium)
  • digitale pourpre (Digitalis)
  • alchémille
  • grande astrance
  • échinacée (Rudbeckia)

Consultez aussi nos autres fiches:

15 astuces de jardinage - novembre 2018

Les journées raccourcissent tandis que les pluies et les tempêtes peuvent parfois être fortes. Mais par temps sec, un jour sans vent, vous pouvez encore réaliser quelques travaux pratiques aptes à rendre le jardin, la terrasse et le balcon résistants à l’automne, plus colorés et plus agréables.

Plus....
Plante de jardin du mois novembre 2018 : Skimmia

L’arbuste, dont le nom scientifique est Skimmia japonica, se montre sans cesse sous un nouveau jour tout au long de l’année. En novembre, la plante révèle les boutons qui resteront beaux tout l’hiver et qui donneront de robustes et magnifiques plumets fleuris. En avril-mai, ceux-ci s’ouvrent et le Skimmia fleurit en blanc-rose, dégageant un puissant parfum dont les abeilles raffolent. Fin août arrivent les nouveaux boutons, avec une feuille coriace qui reste d’un très beau vert toute l’année. 

Plus....
A chaque mois sa plante, novembre 2018 : le Rhipsalis

Le Rhipsalis est extraordinaire :  c’est un cactus, mais sans son aspect piquant. Cette plante d’intérieur pousse rapidement et forme de longues tiges échevelées retombantes ou en touffes montantes. Un concentré de vert foncé à la base, un peu clairsemé aux extrémités, elle est magnifique pour créer des perspectives surprenantes ou des chemins de table verts. La plante est aussi comparée à du corail et ne demande pratiquement aucun entretien. Le Rhipsalis pardonne volontiers à ceux qui oublient de l’arroser, ne perd pas de feuilles et constitue, dans des circonstances idéales, une authentique beauté ramifiée. 

Plus....
Les graminées ornementales en pots

En automne, vous pouvez égayer votre terrasse, balcon, ou trottoir, ou encore le sentier près votre la porte d’entrée, de plantes en pots qui continuent à se couvrir de fleurs ou de belles baies colorées durant la saison froide. Choisissez par exemple pour de la bruyère, des skimmias, des roses de Noël (Helleborus), des gaulthéries ou des pernettyas. Mais vous pouvez aussi planter, dans des pots ou bacs, des graminées ornementales qui résistent à l’hiver. Elles s’agitent et bruissent délicieusement au gré du vent et réjouissent le regard lorsqu’elles sont couvertes de givre.

Plus....