À chaque mois sa plante, février 2020 : l’Areca.

À chaque mois sa plante, février 2020 : l’Areca.

Dès que l’Areca (nom scientifique : Dypsis syn. Areca) a trouvé sa place, il devient une plante d’intérieur qui ne rayonne que le calme. Ce palmier n’a pas de tronc central ; des tiges ressemblant à des roseaux sortent directement de la terre et elles se terminent en feuilles vert clair étroites et pointues. Ces feuilles forment une sorte de jolie fontaine qui crée une bonne ambiance et fait presque  « swinguer » votre intérieur. Une enquête de la NASA a par ailleurs démontré que l’Areca purifiait l’air dans la maison et contribuait à un bon degré d’humidité, des arguments auxquels le grand public est sensible. 

Origine

L’Areca fait partie de la famille des Arecaceae, comme beaucoup d’autres palmiers. La plante est également parfois nommée Chysalidocarpus. Cela peut prêter à confusion, alors il a été convenu dans la filière de donner à cette plante son nom le plus récent et ‘officiel’ : Dypsis syn. Areca. Ou tout simplement Areca.

Plante à sporanges

Les fougères se reproduisent à l'aide de spores. Celles-ci sont contenues dans des sporanges qui se situent généralement au revers des feuilles : le long des nervures, sur le contour de la feuille, au bout de la feuille ou dispersés. Arrivées à maturité, les spores sont libérées et se poseront dans des lieux humides, où les fougères poussent naturellement.

Assortiment 

L’offre est limitée : l’Areca commercialisé est la Dypsis lutescens. Il est disponible en pots de 9 cm pour les petites tailles de 38 cm de hauteur, jusqu’à des palmiers de 6,50 mètres ayant des troncs de 5 à 7 centimètres d’épaisseur. Ceux-si sont proposés dans des pots pouvant aller jusqu’à 1 mètre de diamètre. Une distinction est faite entre diverses formes : tronc, buisson et touffe. Outre l’Areca, une autre plante porte le même nom de genre : l’Areca catechu, ou palmier à bétel. Une variété beaucoup plus petite avec une grande valeur décorative, où les noix (qui sont en fait les semences) sont souvent visibles sur le pot. 

Conseils d'entretien

  • Par temps froid, emballer la plante pour le transport.

  • La plante a besoin d’un endroit éclairé. La lumière directe du soleil doit toutefois être évitée, surtout en été. 

  • Plus la plante est grande et plus elle est facile à soigner : il suffit d’adapter les arrosages à la taille de la plante. Arroser surtout régulièrement (l’eau ne doit pas être trop froide) pour éviter la déshydratation de la motte.

  • Pour éviter les pointes séchées des feuilles - ce qui arrive dans les pièces chauffées en hiver, il est conseillé de vaporiser régulièrement la plante. En été, il est également possible de mettre la plante dehors pour qu’elle profite d’une petite averse. 

  • Les feuilles jaunes, vieilles ou laides peuvent être coupées. 

  • En été, la plante peut aussi être placée sur la terrasse ou le balcon, pourvu que la température ne soit pas inférieure à 12°C. L’Areca est originaire du sud de Madagascar et supporte donc mal le froid.

Consultez aussi nos autres fiches:

Conseils pour un jardin résistant au vent

La première tempête d'hiver est à peine terminée qu'une deuxième tempête s'annonce déjà. Avec tristesse, nous voyons comment les délicats petits bulbes de printemps ont du mal à résister

Plus....
Des fleurs pour la Saint Valentin

Le vendredi 14 février les romantiques peuvent se faire plaisir : c'est le jour de la Saint Valentin ! Une jolie carte et un beau bouquet de fleurs font des miracles.

Plus....
Le jasmin d'hiver

Février. Avec cet hiver doux, les bulbes de printemps nous en mettent plein les yeux, les roses de Noël sont magnifiques, les pensées et les bulbes en pot, en panier ou en coupe égaient la table du balcon ou de la terrasse.

Plus....
Conseils de jardinage février

Jusqu'à présent, nous avons bénéficié d'un hiver doux, mais il pourrait encore geler. Pour plus de sécurité, maintenez donc les branches vertes, le papier à bulles et le voile d'hivernage sous la main pour pouvoir protéger les plantes sensibles au gel.

Plus....