Éliminer les mauvaises herbes sans poison

Éliminer les mauvaises herbes sans poison

C’est le printemps. Les bulbes de printemps sont en fleurs, le jardin verdit, tout semble s’être remis à pousser. Malheureusement, c’est également le cas des mauvaises herbes. Notez que les avis sont partagés en ce qui concerne la définition des mauvaises herbes. Certaines plantes qui sont souvent considérées comme telles peuvent s’avérer utiles. Par  exemple, les orties sont importantes pour les insectes tels que les papillons et même pour certains oiseaux. Par contre, certaines espèces sont vraiment indésirables dans un jardin car elles ont tendance à prendre toute la place. Il s’agit notamment de l’herbe aux bouteux, de la prêle des champs, du gaillet gratteron et du liseron des haies. Pour s’en débarrasser, ceux qui souhaitent jardiner dans le respect de l’environnement et des abeilles n’auront en tout cas pas recours à des produits toxiques.

Mieux vaut prévenir que guérir

La meilleure arme contre les mauvaises herbes, ce sont les plantes tapissantes. Ces plantes basses et compactes forment un tapis dense au sol qui ne laisse pas la place aux herbes indésirables. On pensera notamment à la pervenche (Vinca minor ou major), le lierre, la pachysandre, la bergénie, et l’asaret rampant (Ajuga reptans). De plus, la plupart de ces plantes tapissantes restent vertes en hiver. Vous pouvez aussi utiliser de la toile anti-racines aux endroits où vous souhaitez aménager un sentier ou un jardin de gravier ou de cailloux. Il est également possible d’opter pour une couche de mulch faite d’écorce ou de copeaux de bois. Si les mauvaises herbes proviennent du jardin voisin, vous pouvez enterrer à la frontière de votre terrain une petite séparation ou bordure de jardin, éventuellement en plastique recyclé, à trente centimètres de profondeur.

Enlever à la pelle

Il est facile d’éliminer les plantes annuelles à graines, notamment le galinsoga, le laiteron, la bourse de capucin ou la stellaire intermédiaire, car leurs racines ne sont pas très profondes. Enlevez-les à la pelle par temps sec ou arrachez-les à la main. Elles ne reviendront pas si vous les supprimez avant qu’elles ne fleurissent et ne répandent leurs semences dans votre jardin.

Déraciner

Les mauvaises herbes vivaces telles que le pissenlit, l’herbe aux bouteux ou la prêle des champs sont plus difficiles à éliminer. Utilisez pour ces plantes un déracineur afin d’enlever le plus possible de racines, car chaque petit segment de racine qui reste au sol finira par repousser. Armez-vous de patience et arrachez toutes celles que vous voyez. Ainsi, les racines s’épuiseront.

Brosses et grattoirs

Pour les mauvaises herbes qui poussent entre les dalles de votre terrasse, vous trouverez à notre jardinerie de Mouscron des brosses et grattoirs spéciaux.

Encore quelques conseils

  • Ne jetez jamais les mauvaises herbes sur votre tas de compost si vous ne voulez pas les retrouver plus tard dans votre jardin.
  • De nombreuses mauvaises herbes sont comestibles, surtout au printemps lorsqu’elles sont encore très fraîches. Vous pouvez traiter l’herbe aux bouteux, les orties et les pissenlits comme des légumes oubliés car ils regorgent d’excellents nutriments.
  • Vous pouvez également faire du lisier (engrais liquide) avec de la prêle ou de l’ortie. Ces herbes vous auront au moins servi à quelque chose.

Consultez aussi nos autres fiches:

Remettre à neuf ou installer un étang

Nous avons parlé récemment des jardins résistants au changement climatique. Avec le temps qui passe d’un extrême à l’autre, des longues périodes sèches aux averses interminables, les étangs permettent de maintenir d’une façon naturelle un taux raisonnable d’humidité dans le jardin.

Plus....
5 astuces pour un jardin résistant au changement climatique

Il y a bien sûr des sceptiques qui ne veulent rien savoir du réchauffement climatique ou des effets nocifs des émissions de CO2 dans le monde. Le fait est que le temps est devenu plus extrême ces dernières années, avec de longues périodes chaudes et sèches suivies par des pluies qui ne semblaient jamais vouloir cesser, avec de nombreux dégâts d’eau à la clé. Et le dernier Tour des onze villes (Elfstedentocht) a eu lieu en 1997 ! Si vous voulez continuer d’avoir un jardin vert et fleuri sans vous mouiller les pieds ou vous retrouver avec un gazon brun ou inondé, et si vous voulez en même temps favoriser la présence d’insectes rampants et volants et d’autres petits animaux, voici 5 astuces qui vous faciliteront la tâche !

Plus....
Plantes à bulbe estivales

Le printemps vient à peine de commencer que notre centre de jardinage de vous attend déjà avec une large gamme de différentes plantes à bulbes estivales.

Plus....