La biodiversité au jardin

La biodiversité au jardin

En janvier, la Marche pour le climat à Anvers a battu tous les records de participation. Le samedi 10 mars également, une Marche pour le climat a été organisée à Amsterdam. Il est clair qu’on trouve dans ce mouvement beaucoup de gens qui se soucient de l’environnement et de la nature. C’est en effet une question très importante : partout dans le monde, la flore et la faune souffrent. Que vous fassiez ou non partie des manifestants, vous pouvez vous aussi apporter votre pierre à l’amélioration de la biodiversité à partir de votre jardin.

Qu’est-ce que la biodiversité ?

Le terme « biodiversité » désigne le système naturel complexe formé par l’ensemble des êtres vivants sur Terre : animaux, plantes, champignons, algues et microorganismes, et qui constituent les différents écosystèmes, tels que la forêt, les récifs de corail ou le désert. La biodiversité est le fruit de 3,8 milliards d’années d’évolution. Elle revêt une immense importance pour l’humanité, en nous fournissant notre alimentation, des matériaux de construction, des fibres textiles naturelles, des substances actives pour les médicaments, en pollinisant nos légumes et fruits, en purifiant l’air, en prévenant les inondations et les sècheresses extrêmes. Ce sont tous ces bienfaits qui sont menacés par la déforestation, l’extension des terrains bâtis, la pollution, la production de gaz à effets de serre, la chasse et la pêche excessives et l’épuisement des sols agricoles.

7 conseils pour un jardin biodiversifié

Pas besoin d’être un écologiste fanatique pour agir de façon plus écologique et plus durable tout en contribuant à plus de biodiversité. Chaque petit geste est le bienvenu. En plus, cela vous permet souvent d’économiser de l’argent, tout en vous procurant la joie d’un jardin vert, attrayant, plein de papillons, d’abeilles, d’oiseaux et autres petites bêtes.

  • Recyclez. Donnez une deuxième vie à vos vieux matériaux ou biens de consommation, en vous en servant pour fabriquer un muret empilé, un hôtel à insectes, un bac à fleurs ou une corbeille suspendue.
  • Faites un tas de compost ou achetez un bac à vermicompost. Dans beaucoup de villes, il est possible de contribuer à un hôtel à lombrics collectif, où vous pouvez déposer vos déchets de cuisine pour recevoir en échange du compost fertile.
  • Préférez des plantes locales en pleine terre plutôt que des plantes exotiques et de terrasse. Les plantes locales attirent en effet plus d’insectes, tels que les papillons et les abeilles. En outre, elles vivront plus longtemps tout en nécessitant moins d’entretien (notamment moins d’eau et moins d’engrais).
  • N’utilisez aucun poison ni pesticide, même pas contre les mauvaises herbes, escargots, pyrales du buis ou marsonia. Il existe une solution écologique à chacun de ces problèmes.
  • Accrochez un nichoir ou une maisonnette pour oiseaux, placez un hôtel à insectes, une maison à hérisson ou un nichoir à chauve-souris, ou faites-vous apiculteur ! Remarque : Les chauves-souris dévorent en masse les insectes ennuyeux, tandis que les oiseaux et les hérissons contribuent à la lutte contre les escargots.
  • Creusez un étang. L’eau est une source de vie pour de nombreux animaux, mais aussi pour les microorganismes et les insectes. Un réservoir à eau de pluie vous permet d’utiliser de façon optimale cette eau gratuite qui tombe du ciel. Laissez vos arrosoirs dehors pour qu’ils puissent eux aussi recueillir l’eau de pluie (meilleure et moins chère que l’eau du robinet remplie de calcaire). Les oiseaux seront quant à eux heureux d’avoir à disposition un bain ou un abreuvoir dans le jardin ou sur la terrasse.
  • Plantez un arbre ou un arbrisseau, et entourez votre jardin d’une haie de plantes hivernales plutôt que d’une palissade imprégnée de substances toxiques. Installez différentes plantes, de grande comme de petite taille, qui verdissent et fleurissent à différentes saisons. Vous pouvez aussi diversifier votre jardin en installant des plantes en pot, en bac, des jardins verticaux (sur espalier) et des corbeilles et sacs suspendus.

Vous n’avez pas de jardin ? Pourquoi ne pas monter une opération de « guérilla jardinière » en répandant des semences sur les emplacements vides de votre quartier ?

Nous serons ravis de vous aider dans notre centre de jardinage de Mouscron.

Consultez aussi nos autres fiches:

Tailler les plantes en mars

Le mois de mars marque le début de la nouvelle saison de jardinage. Attrapez votre sécateur et coupez le dernier bout d’hiver. Vous pouvez déjà tailler toutes sortes de plantes, d’arbres et d’arbustes même s’ils produisent déjà de jeunes pousses. N’hésitez pas, car la taille donne des fleurs ! Donnez-leur aussi par la même occasion de l’engrais spécial et vous aurez bientôt une explosion de parfums et de couleurs dans votre jardin.

Plus....
La fièvre du printemps? Présemez!

Le printemps approche à grands pas. La saison du jardinage aussi. Mais il faut tout de même attendre encore un peu avant de crier victoire. Les mois de mars et d’avril peuvent encore nous réserver quelques orages, pluies et gels nocturnes. Peu importe, vous pouvez déjà vous réjouir d’une belle saison fleurie dans votre jardin (potager) en présemant des légumes, herbes aromatiques et fleurs annuelles sur le rebord de votre fenêtre.

 

Plus....
Des Viburnums hauts en parfums et en couleurs

Vous êtes heureux de voir l’hiver toucher à sa fin, tant votre jardin vous a paru vide, triste et gris ? Alors prenez dès maintenant les dispositions pour pouvoir profiter d’un beau jardin l’hiver prochain. Mars est un très bon mois pour planter des haies et des buissons, qu’il s’agisse de roses ou de framboises. Nous vous conseillons tout particulièrement de jeter un œil à l’assortiment de Viburnums dans notre centre de jardinage de . Le Viburnum (dont le nom signifie « boule de neige ») est un magnifique arbuste qui reste toujours vert, qui colorera et parfumera votre jardin même en hiver.

Plus....
A chaque mois sa plante , mars : le Lys

Le lys (Lilium) attire tous les regards dans la maison avec ses superbes fleurs colorées et parfois même délicieusement parfumées. Le lys en pot se caractérise par des boutons allongés sur la tige et une feuille qui pousse le long de celle-ci. L’éventail de couleurs du lys en pot est très large : du rouge à l’orange et au rose en passant par des cultivars bicolores et des couleurs pastel.

Plus....