La pyrale et autres parasites du buis

La pyrale et autres parasites du buis

On a d’abord eu droit à la maladie du buis, et voilà qu’à présent, la vorace pyrale du buis l’a rejointe. De l’Angleterre à la France : les jardiniers y sont partout confrontés. Que faire pour sauver son buis... ou pour le remplacer s’il n’y a plus rien à faire ?

Maladie du buis

La maladie du buis est causée par des champignons. Les feuilles brunissent, les branches deviennent noires et sous les feuilles, on peut voir des traces fongiques rose pâle. Les champignons se propagent rapidement. Lorsqu’un arbuste de buis est atteint, il est plus ou moins perdu, mais vous pouvez tout de même essayer de le sauver avec de l’engrais supplémentaire pour buis et des produits phytosanitaires spéciaux. Vous en trouverez à notre jardinerie de Mouscron.

Pyrale du buis

Les chenilles de la pyrale du buis, un papillon de nuit asiatique noir et blanc, peuvent dévorer une plante en un temps record. Elles sont difficiles à voir car elles se dissimulent sous les feuilles extérieures. Vous verrez d’abord apparaître des taches nues dans le buis, et au sol, de petits bouts de feuilles quasiment « moulues ». Contrôlez régulièrement vos buis et promenez vos doigts entre les branches pour y détecter une substance collante et des toiles. C’est là que se cachent les chenilles vert-jaune à tête et à taches noires. Elles se propagent surtout fin avril, début mai et en août. Pour les combattre, vous pouvez les récolter à la main et/ou utiliser des insecticides spéciaux (biologiques) disponibles dans notre jardinerie de  Mouscron. Nourrissez ensuite régulièrement vos arbustes avec de l’engrais spécial pour buis.

En remplacement du buis

Lorsque le buis ne peut vraiment plus être sauvé, vous pouvez envisager de planter des buissons comparables, pérennes et faciles à tailler. Au Palais Het Loo d’Apeldoorn, par exemple, on a remplacé les kilomètres de haies en buis par du houx japonais (Ilex crenata). Le présentateur et gourou britannique du jardinage Monty Don considère également cette plante comme la meilleure option de remplacement du buis. Vous pouvez également opter pour du chèvrefeuille arbustif (Lonicera nitida) et ses petites feuilles vert-jaune luisantes. Ou changer de registre et planter des buissons (à baies) qui attirent les oiseaux, abeilles et papillons (inoffensifs), comme par exemple le troène, le cornouiller, le sureau, le fusain ou la viorne obier.

Consultez aussi nos autres fiches:

A chaque mois sa plante , janvier 2019 : le Kentia

Le Kentia (Howea forsteriana) est une plante relativement étroite à la base d’où s’élancent de longues tiges qui déploient des feuilles de palmier souples et élégantes. Il s’agit d’un des rares palmiers à supporter le mi-ombre, un taux d’humidité réduit et des températures ambiantes plutôt fraîches. Le Kentia est très décoratif dans la maison : ses belles feuilles fines filtrent la lumière et la rendent plus douce. 

Plus....
Plante de jardin du mois, janvier 2019 : les Belles endormies

Lorsque tout le jardin est encore endormi, le cornouiller (Cornus), la viorne (Viburnum) et l’enkianthe (Enkianthus), avec leurs belles tiges parfois colorées et leurs lignes élégantes, assurent un beau spectacle, surtout s’ils sont habillés d’une petite couche de neige. Et même si ces belles endormies sont encore au repos, l’activité règne dans la plante. Et cela se manifeste plus rapidement que vous l’imaginez : ces plantes ont une floraison précoce et ont quelque chose à offrir durant les quatre saisons. 

Plus....
Nourrissez les oiseaux

Pendant que nous nous régalons de copieux repas et de délicieux apéritifs durant les fêtes, nos amis à plumes pourraient bien apprécier, eux aussi, une petite collation pour traverser ces jours froids et sombres. Suspendez donc de la nourriture pour oiseaux ou déposez-en dans une mangeoire ou sur un plateau, ainsi, non seulement vous les aiderez à maintenir leur énergie et leur température à un bon niveau, mais en plus vous profiterez de leurs battements d’ailes, leurs cabrioles et leur chant joyeux dans le jardin.

Plus....
Super amaryllis

Vous avez certainement déjà mis vos derniers bulbes en terre ou dans un pot. Malheureusement, vous allez devoir attendre un peu pour admirer leurs belles fleurs colorées, mais dans notre jardinerie de , vous pouvez déjà acheter des jacinthes en pot ou en verre, et bientôt, également des mini-narcisses, des muscaris et des perce-neige pour faire revenir le printemps dans votre maison. Sans oublier le roi des bulbes d’hiver: l’amaryllis !

Plus....