Plante de jardin du mois Janvier : Camélia

Plante de jardin du mois Janvier : Camélia

On dirait un conte de fées : au cœur de l’hiver, toute la nature est encore dépouillée, mais le Camellia japonica, ou camélia du Japon, à feuillage persistant fleurit encore avec exubérance. Ni le froid ni la neige ne l’arrêtent, et cet arbuste continuera durant les quatre premiers mois de l’année à produire de magnifiques fleurs de 12 cm de diamètre. La combinaison avec ses feuilles brillantes vert foncé en fait un spectacle attractif pour tous ceux qui ont besoin de verdure et de couleur sur la terrasse, le balcon ou dans le jardin. 

Assortiment ​ 

Il existe quelque 2 000 cultivars différents du très décoratif Camellia japonica, allant de la fleur simple à la fleur double ou plus fournie encore. Les couleurs les plus courantes sont le rouge, le blanc et le rose, mais il en existe aussi des lilas, saumon et bicolores. 

À savoir sur le camélia 

  • La plante décore déjà depuis le XIe siècle les porcelaines et peintures chinoises. 
  • Les plus anciens camélias d’Europe se trouvent dans le Campo Belo au Portugal et atteignent l’âge de 470 ans. 
  • La saison unique de floraison en fait une des plantes les plus peintes au monde, l’hiver et le début du printemps n’offrant pas beaucoup d’autres sources d’inspiration. 
  • En Chine, le camélia est un symbole de bonheur pour le Nouvel An chinois (qui tombe cette année le vendredi 16 février). 

Origine 

Le Camellia japonica est originaire du Japon, comme son nom le laisse entendre, mais aussi de Taïwan et de Corée. La plante y pousse de préférence sur des collines boisées entre 300 et 1 100 m d’altitude. Elle fait partie de la famille du thé Camellia sinensis et a été introduite en Europe par les commerçants itinérants au XVIIIe siècle. 

Points à examiner lors de l’achat d’un camélia

  • Le camélia est une plante ligneuse vendue avec un passeport prouvant que le producteur satisfait à toutes les exigences phytosanitaires de l’Union européenne. Ce passeport se trouve sur l’étiquette ou le label de la plante.
  • Lors de l’achat, vérifiez le nombre de bourgeons et leur degré de maturité. Les bourgeons desséchés ou qui tombent sont un signe que le camélia ne fleurira pas de façon optimale. 
  • La plante doit être exempte de maladies. Une décoloration marron survient lorsque les pétales sont trop humides et il y a des risques que le botrytis s’y installe. 

Conseils de soins à communiquer au grand public 

  • Le Camellia japonica aime les sols acides, légèrement humides et capables de drainer une bonne averse. 
  • La plante se plaît dans les endroits abrités et semi-ombragés. 
  • Bien que le camélia soit une plante vivace, il vaut mieux le couvrir pour le protéger en cas de grandes gelées.
  • Évitez la déshydratation, surtout si la plante est dans un pot ou un bac. 
  • En mars et juin, ajoutez un peu d’engrais pour que la plante produise de nouveaux boutons. 
  • Le camélia n’a pas besoin d’être taillé. 
  • Le Camellia japonica se combine très bien avec d’autres plantes qui aiment les sols acides tels que conifères, rhododendron, bruyère, skimmia et gaulthérie.

Conseils pratiques pour la vente et la présentation du camélia

Soulignez le caractère unique de cette plante à floraison précoce en la présentant dans un décor hivernal et rassemblez plusieurs couleurs pour que l’impact soit plus important. À l’approche du Nouvel An chinois (16 février), vous pouvez aisément créer une ambiance orientale avec des lanternes chinoises ou la photo d’une ancienne gravure représentant un camélia. Les couleurs attireront l’attention dans un assortiment du début de printemps. Donnez de brèves explications sur la symbolique, mettez une coupe de biscuits porte-bonheur chinois à côté du camélia pour provoquer l’achat. 

Consultez aussi nos autres fiches:

Recensement des papillons et conseils pour leur faciliter la vie

Qui n’est pas ravi de voir un beau papillon ? Malheureusement, tout comme les abeilles, ces délicats insectes ont la vie dure. 7 conseils pour aider les papillons dans son jardin.

Plus....
La pyrale et autres parasites du buis

On a d’abord eu droit à la maladie du buis, et voilà qu’à présent, la vorace pyrale du buis l’a rejointe. De l’Angleterre à la France : les jardiniers y sont partout confrontés. Que faire pour sauver son buis... ou pour le remplacer s’il n’y a plus rien à faire ?

Plus....
9 astuces pour l’eau dans le jardin

Cet été est exceptionnellement sec. Les plantes pendent mollement et leurs fleurs flétrissent plus rapidement, le gazon se couvre de taches brunes. Les oiseaux et autres petits animaux sont, eux aussi, souvent avides d’un peu d’eau. En même temps, on nous demande d’utiliser ce précieux élément avec modération. Voici neuf conseils pour garder votre jardin aussi « vivant » que possible.   

Plus....
Couvrez votre jardin de rose

Il est depuis quelque temps déjà LA couleur tendance dans la mode comme dans la décoration d’intérieur : le rose romantique. Mettez votre jardin et votre terrasse au goût du jour avec les plantes de jardin et en pots aux fleurs rose bonbon. En voici déjà une sélection !

Plus....